Partager cette page :

Dynamiques des capacités humaines au cours des apprentissages scolaires

le 19 mars 2021

16h00

ENS Rennes

En visioconférence sur Teams.

Intervention de Dominique Bellec, docteur en psychologie, professeur agrégé de Sciences industrielles pour l'ingénieur, formateur académique en sciences des apprentissages, dans le cadre des séminaires "Magistère mécatronique".

Séminaire Magistère mécatronique

Séminaire Magistère mécatronique

Dynamiques des capacités humaines au cours des apprentissages scolaires : De la recherche universitaire aux préconisations pédagogiques

Apprendre des connaissances permet une adaptation des individus aux sollicitations de la vie courante dans les domaines personnels et professionnels. Pour apprendre des connaissances qui ne relèvent pas de l’adaptation à l’environnement proche et immédiat, il est nécessaire de faire appel à des situations d’enseignement conçues par d’autres humains et, à l’école, ce sont généralement des enseignants. Dans ces situations artificielles, l’apprentissage nécessite de la part des élèves, du temps, des efforts et de la motivation. Les connaissances actuelles dans les sciences du vivant et dans les sciences du comportement montrent que la dynamique des capacités humaines est limitée (ex : fonctionnement du système cognitif, processus d’engagement dans les activités).

Dans ce contexte, un des enjeux de l’école est de créer, de concevoir et d’aménager des environnements qui permettent des apprentissages durables et transférables en s’assurant de la soutenabilité du déroulement des activités au fil des heures, des jours, des années. Les travaux de recherche en sciences des apprentissages montrent qu’il est nécessaire de concevoir rationnellement ces environnements en tenant compte des dimensions cognitives, conatives et psycho-affectives des élèves.

Cette présentation devrait sensibiliser les auditeurs sur les différents leviers qui leur permettront de développer des environnements d'apprentissage scolaires efficaces (qui permettent d’atteindre un but d’apprentissage), efficients (qui ne mobilisent pas de ressources cognitives inutiles) et attrayants (qui favorisent l’engagement des élèves dans la tâche d’apprentissage). Les approches présentées sont fondées sur des résultats expérimentaux de la recherche en psychologie cognitive, en psychologie sociale et en psycho-ergonomie.
Thématique(s)
Diffusion des savoirs, Formation
Contact
Florence razan

Mise à jour le 15 mars 2021